Commenter

Twitter et Facebook accusent Pékin de chercher à semer la discorde à Hong Kong

Twitter et Facebook ont accusé Pékin de soutenir une campagne sur les réseaux sociaux pour discréditer la mobilisation en faveur de réformes démocratiques à Hong Kong et semer la zizanie dans l’ex-colonie britannique. Pékin, pour sa part, a indqué « ne pas être au courant ».

Article complet