Commenter

Télécoms : en Belgique, Proximus veut tailler dans ses effectifs

L’opérateur historique a confirmé ce jeudi qu’il envisageait de supprimer 1.900 emplois, soit 15% de ses effectifs, dans le cadre d’un plan de restructuration. L’industriel, qui veut réduire ses coûts de 240 millions d’euros sur la période, justifie notamment cette décision par « des conditions de marché agressives ». Et ce, alors que le gouvernement a donné son feu vert, cet été, à l’arrivée d’un…

Article complet