Commenter

Quand l’État est condamné pour la publication d’un avis CADA non anonymisé

L’État a été condamné l’année dernière à verser 4 500 euros à un fonctionnaire qui avait vu différentes données personnelles le concernant jetées en pâture sur Internet, au détour d’un avis non anonymisé de la CADA. Lire la suite

Article complet