Commenter

Les journalistes de Reuters France en grève contre la suppression de 50% du service en langue française

Délocalisations et robots traducteurs… telle est la recette de la direction de Reuters. Plus de la moitié des journalistes écrivant et traduisant en français, qui fournissent nuit et jour une grande partie de la matière première informative de nos médias hexagonaux, sont menacés par un plan drastique de réduction d’effectif.

Article complet