Commenter

La consultation de sites pornos peut justifier un licenciement pour faute grave

La cour d’appel de Bordeaux vient de confirmer le licenciement pour faute grave d’un comptable qui consultait régulièrement des sites pornographiques depuis son ordinateur professionnel, au vu et au su de ses collègues de travail. Lire la suite

Article complet