Commenter

Pourquoi une éventuelle démocratie au Soudan inquiète-t-elle Riyad et Abou Dhabi?

Riyad et Abou Dhabi se démènent dans la crise au Soudan de peur de voir «le flux de combattants soudanais au Yémen cesser», a indiqué à Sputnik Akram Kharief. En plus des enjeux géostratégiques, les deux capitales ne veulent pas de «la mise en place d’un État laïque» dans le pays, a-t-il soutenu.

Article complet