Commenter

Préfecture de Police: Dracula chez Courteline

De l’attentisme des fonctionnaires à la peur du politiquement correct, les causes du drame de la préfecture de police ne manquent pas. Parmi tous les aspects tragiques, grotesques, scandaleux ou absurdes que dévoile le quadruple crime terroriste de la Préfecture de Police, il en est un qui serait comique si le tableau d’ensemble n’était aussi sombre. La journée de travail du tueur, le timing détaillé…

Article complet