Commenter

L’abandon de la « culture générale » au concours de l’ENA néfaste

Après avoir renoncé à évaluer la culture générale des candidats, les jurés du concours d’admission à l’ENA prennent conscience de son importance « Considérer que tous les individus qui sont dans les starting-blocks, prêts pour la course, sont égaux les uns aux autres, relève de l’aveuglement volontaire. Le modèle égalitariste Article réservé aux abonnés, lire la suite sur notre site

Article complet