Commenter

Comment on a organisé la fin de l’autorité à l’école

Non, la société n’est pas directement responsable de tous les maux de l’école. Depuis l’après-68, l’autorité des professeurs a été sapée par une série de circulaires faisant de l’élève un contre-pouvoir légitime. Et la violence scolaire fut…  Dans l’immédiat après-68, l’idée dominante est que, à l’école comme ailleurs, la prévention doit remplacer la répression. Le ministère de l’Education nationale supprime alors le poste de surveillant-général…

Article complet