Commenter

Comment les migrants en Sicile étaient-ils «exploités» comme main-d’œuvre?

Le camp de migrants Cara di Mineo, en Sicile, critiqué pour ses conditions d’accueil et d’hébergement, a été fermé en juin à l’initiative du ministre italien de l’Intérieur Matteo Salvini. Un militant antiraciste local a parlé à Sputnik du calvaire des réfugiés dans l’attente de l’examen de leur demande d’asile.

Article complet