Commenter

«L’UE appelle à un dialogue qui donne tout aux Albanais et ne laisse rien aux Serbes»

Après le refus de Pristina de lever ses taxes de 100% sur les produits importés de Serbie et de Bosnie-Herzégovine, et celui de Belgrade de négocier avant la prise de cette mesure, l’échec de Bruxelles comme médiateur aux négociations sur le Kosovo semble être évident, sauf pour l’UE. Une politologue serbe commente la situation pour Sputnik.

Article complet