Commenter

« Life 3.0 » de Max Tegmark

Par Pierre Schweitzer. « Science sans conscience n’est que ruine de l’âme », écrivait Rabelais. Comment appliquer cet adage aux recherches en intelligence artificielle (IA) qui progressent à une vitesse phénoménale ? C’est la question à laquelle Max Tegmark1 tente de répondre, dans un essai équilibré, situé à distance raisonnable des deux tendances qui semblent s’opposer dans la communauté des passionnés d’IA : les optimistes qui y…

Article complet