Commenter

La douleur des filles est moins prise au sérieux que celle des garçons

Les garçons sont forts et intrépides, stoïques face à la douleur; les filles sont douillettes et plus expressives quand elles souffrent. En 2019, ces stéréotypes paraissent absurdes. Pourtant, c’est la perception qu’aurait la population américaine des enfants face à la souffrance physique, selon une étude menée par des psychologues de l’Université de Yale. Elle a montré que le degré de douleur chez les petites filles était…

Article complet