Commenter

Accusé d’avoir fourni un système intelligent de vidéosurveillance des opposants, Huawei Algérie réagit

Accusé d’avoir fourni à l’Algérie, à l’Ouganda et à la Zambie des systèmes intelligents de vidéosurveillance, de cyber-surveillance et de cyber-espionnage pour contrôler les figures de l’opposition politique, le géant chinois Huawei, via sa filiale algérienne, a rendu public un communiqué réfutant toutes ces allégations.

Article complet