Commenter

Y a-t-il des «mains malfaisantes» derrière les manifestations violentes en Irak?

Alors que les manifestations violentes se poursuivent en Irak, un État plus déstabilisé que jamais, Bagdad accuse les protestataires d’être manipulés. Est-ce plausible et si oui, par qui et pourquoi? Adel Bakawan, directeur du Centre de Sociologie de l’Irak à l’Université de Soran en Irak et chercheur associé à l’IFRI, analyse la situation.

Article complet