Commenter

Un ADN retrouvé sur une femme morte à Mont-de-Marsan livre un réfugié syrien

Un homme de nationalité syrienne, réfugié en France et interpellé à Mont-de-Marsan, est soupçonné du viol et du meurtre de Johanna Blanes. Son ADN était présent sur les lieux et il possédait sur lui la carte SIM de la victime.

Article complet