Commenter

Tunisie : « L’élection de Kaïs Saïed a été un référendum contre la corruption »

Le nouveau président tunisien Kaïs Saïed, professeur de droit à l’université, incarne un patriotisme constitutionnel inédit. Hybride de Robespierre et Eva Joly, cet intellectuel sans parti promet de régénérer la jeune démocratie tunisienne. Certains soupçonnent ce conservateur assumé de rouler pour les islamistes. Qu’en est-il exactement ? Jérôme Mathy nous édifie. Entretien. Daoud Boughezala. Dimanche dernier, l’universitaire conservateur Kaïs Saïed a été élu président de…

Article complet