Commenter

Pourquoi Zineb Sedira ne doit pas représenter la France à la Biennale de Venise

Le choix de l’artiste, ardente défenseure du BDS(1), dont le travail porte essentiellement sur l’identité, l’immigration et la guerre d’Algérie, est contestable. C’est donc Zineb Sedira, l’artiste franco-algérienne installée à Londres, qui a été choisie pour investir le pavillon français à la prochaine biennale de Venise (mai – novembre 2021). Comme d’habitude, on ne sait pas qui – et selon quels critères – a fait le…

Article complet