Commenter

Philippe Lançon, résilient par le sang versé

Dans Le lambeau (Gallimard, 2018), Philippe Lançon raconte sa vie après le massacre de Charlie hebdo, dont il ressort défiguré. A la banalité du récit hospitalier vient se greffer le ravissement des références culturelles qui l’aident à revivre. Mais aucune analyse politique n’accompagne son récit. Le 7 janvier 2015 est une date déjà gravée dans notre mémoire nationale. C’est le jour où les frères Kouachi débarquent à Charlie Hebdo lourdement armés,…

Article complet