Commenter

Les transmutations génétiques des coups d’État africains

En Afrique, les coups d’État «classiques» n’ont plus le vent en poupe. Des considérations internes comme régionales ont poussé vers une véritable transmutation génétique des putschs, si bien qu’on assiste, après les «coups d’État parenthèses», à des «coups d’État populaires», qui s’efforcent aussi d’être «légaux».

Article complet