Commenter

Les anti-islamistes sont les nouveaux dreyfusards

  En 1894, toute la France estime Dreyfus coupable. Après Charlie Hebdo, le Camp du bien est unanime : « Pas d’amalgame », les musulmans n’y sont pour rien ! Unanimité ne rime pas toujours avec vérité. Regardons-y de plus près. Il est intéressant de comparer les « islamophobes » d’aujourd’hui et les dreyfusards de la fin du XIXe siècle. Deux périodes où deux France s’opposent violemment. Rappelons que…

Article complet