Commenter

Le tourisme de masse endommage Versailles

Le château de Versailles n’est subventionné qu’à hauteur de 18 % par l’État. Pour boucler son budget, ce joyau de l’architecture française compte sur le mécénat et les revenus du tourisme. Mais ses 4,5 millions de visiteurs annuels l’endommagent, engendrant de lourdes dépenses d’entretien. Reportage. « Ah, quelle belle ville… Dommage qu’il y ait ce château ! » avait pour coutume de dire André Mignot,…

Article complet