Commenter

Le testament de la droite

Avec La Droite imaginaire, Jérôme Besnard a écrit le testament nostalgique et désabusé d’une idée politique dont la dernière séduction réside dans sa dimension esthétique. Madame la droite est méconnaissable. Ses affrontements suicidaires ont emporté ses espoirs politiques alors que la dernière élection présidentielle a  révélé au public le secret de polichinelle de sa pusillanimité, de ses haines recuites et son goût pour l’argent. Madame la…

Article complet