Commenter

Il frappe un conducteur jugé trop lent qui s’avère être un policier de la BAC en service à Toulouse

Un jeune conducteur s’est énervé contre un véhicule devant lui qui n’allait pas assez vite à son goût, allant jusqu’à donner deux coups de poing à l’un des occupants de la voiture qui s’était arrêtée après un dos d’âne. Sans savoir qu’il agressait un policier de la brigade anticriminalité en service.

Article complet