Commenter

« Hiroshima mon amour », une passion entre la mémoire et l’oubli

Hiroshima mon amour, écrit par Marguerite Duras en 1959, est intemporel. La lutte contre le temps, le déni des atrocités de la guerre, les valses des corps amoureux du film d’Alain Resnais tiré du scénario de l’écrivain, raisonnent plus que jamais. Se plonger dans un texte de Marguerite Duras est une délectation. Surtout la nuit, quand le corps est étranger au monde qui l’entoure, protégé par le…

Article complet