Commenter

Des dizaines de nourrissons ont dû être déplacés d’un CHU à Nantes à cause de tirs de gaz lacrymogène par la police

Une trentaine de jeunes mères et leurs nourrissons ont dû quitter leur chambre face à la dispersion de gaz lacrymogènes devant la maternité du CHU Nantes le 17 décembre. LCI a établi ce qui s’était passé en réalité.

Article complet