Commenter

Condamné pour harcèlement téléphonique de son ex-copine, il continue depuis sa cellule

Se disant «fou amoureux», un détenu a harcelé son ex-copine, l’appelant depuis un centre pénitentiaire, où il purge sa peine de six mois de prison, indique Le Parisien. Selon un nouveau jugement, il a écopé de trois mois ferme supplémentaires.

Article complet