Commenter

Ce maliciel impossible à supprimer pourrait s’attaquer à un quart des smartphones sous Android

Un maliciel détecté en 2015 par les experts en cybersécurité de Doctor Web est toujours présent dans de nombreux smartphones et s’attaque à ceux qui fonctionnent sous Android 5.1 ou une version inférieure, soit près de 500 millions d’appareils dans le monde. Ce malware est d’autant plus dangereux qu’il est (presque) impossible à supprimer.

Article complet