Commenter

Le printemps rose : un espoir féminin marocain

Le printemps rose : un espoir féminin marocain Par Fatoumata Cissé  Une avancée marocaine  Le 15 mai dernier, le Maroc a décidé d’élargir la loi sur le droit à l’avortement concernant les cas de viol, d’inceste, ou de malformation du fœtus. Auparavant, une femme ne pouvait avorter légalement au Maroc que si le maintien de sa grossesse constituait un danger physique. Cette législation causait de nombreux…

Article complet