Commenter

Un sauveur? Quel sauveur?

Hier, je déjeunais à Paris avec un ami journaliste dans un grand hebdomadaire national. Il avait lu mon dernier billet d’hier sur le chaos et l’espérance. « Oui, me dit-il, mais en France, dans le monde occidental en général, il est indispensable que le pouvoir s’incarne dans un personnage, même si de fait, sa marge d’action ou d’influence est réduite, rien ne bougera jamais en l’absence d’une incarnation de…

Article complet