Commenter

Un lycée se mobilise pour ses élèves qui dorment dans la rue

Comment suivre une scolarité sans encombre quand on dort dans une station de métro ? Sans-papiers, arrivés récemment en France, ils seraient entre 50 et 150 lycéens parisiens à appeler tous les soirs le 115, à s’abriter sous les ponts du métro ou à être hébergés dans les bureaux de la Fédération indépendante démocratique lycéenne (Fidl). Pour la plupart, ils sont laissés pour compte par…

Article complet