Commenter

Pourquoi suis-je reconnaissant envers Sud Radio ?

J’ai suffisamment l’esprit critique à l’égard d’un certain type de journalisme et de quelques journalistes surestimés pour pouvoir me donner le droit, sans mauvaise conscience, d’un billet aimable et chaleureux sur une radio. Parce que j’ai une histoire, depuis 2015, avec cet incomparable moyen d’expression qu’est la radio. D’abord quand j’ai pu m’abandonner sur Europe 1, chaque dimanche, grâce à Fabien Namias, à une courte…

Article complet