Commenter

Nucléaire et morale

Par Michel Gay Centrale nucléaire (Crédits Alpha du centaure, licence Creative Commons)   Depuis prés de 30 ans, la dramatisation des conséquences des accidents des centrales nucléaires de Tchernobyl (1986), puis de Fukushima (2011), est théorisée par une mouvance partisane dont l’objectif obsessionnel n’est autre que l’abandon pur et simple du nucléaire civil. Usant sans vergogne d’un cynisme médiatique efficace, les artisans de la mystification…

Article complet