Commenter

Liberté d’opinion : la route de la servitude passe par Charlie

Le texte est long, mais il vaut vraiment la peine d’être lu. Au-delà de l’actualité immédiate et des méfaits du conformisme de la pensée unique, notre ami Gilles Dryancour met à nu les dysfonctionnements de nos interprétation et pratique contemporaines de la démocratie. Il révèle pourquoi l’analyse d’Hayek sur les engrenages de la pensée totalitaire est plus que jamais d’actualité. À retenir notamment sa brillante analyse du marché des opinions…

Article complet