Commenter

L’étude de l’influence russophile sur le Benallagate : d’énormes failles méthodologiques

Suite au buzz déclenché par Nicolas Vanderbiest de EU DisinfoLab sur le “gonflage numérique” de l’affaire Benalla sur Twitter, nous avons publié cet article mardi dernier – regrettant , comme beaucoup, que l’étude complète n’ait pas été disponible au moment des déclarations publiques de l’auteur (comme ici). Nos 13 questions, et les réactions de EU DisinfoLab Analyse de l’étude EU DisinfoLab Partie 2 – Méthodologie…

Article complet