Commenter

Les raisons pour ne pas enseigner l’arabe au CP

C’est la dernière idée poussée par Najat Vallaud-Belkacem : l’inclusion de l’arabe comme langue vivante étrangère pouvant être enseignée dès le CP, au même titre que l’anglais, le portugais, l’italien, l’espagnol, l’allemand, le turc ou le serbe. Une proposition triplement effarante. L’oubli du français, de la France, et de la République D’abord, ne peut-on pas être ébahi par cette volonté de développer l’apprentissage des langues étrangères…

Article complet