Commenter

Les blessés éborgnés par les forces de l'ordre ne le sont pas par accident

Le LBD 40 doit être retiré de la liste des armes de maintien de l’ordre Selon le décompte partiel du collectif Désarmons-les, douze personnes ont perdu un œil dans la répression du mouvement des gilets jaunes. Quatre ont perdu une main. Les tirs de balles en caoutchouc avec les LBD 40 ne sont pas, contrairement à ce qu’affirme la police, imprécis. Enquête. Franck, 20 ans,…

Article complet