Commenter

Faut-il secourir les riches de préférence aux pauvres ?

Par Corentin de Salle J’étais dans l’une des 15 000 voitures immobilisées près de 24 heures en Savoie la semaine passée en raison des intempéries neigeuses. Heureusement pour moi, nous avons pu obtenir in extremis les toutes dernières chambres d’un hôtel confortable situé 40 km en amont une fois que, en milieu d’après-midi, nous eûmes renoncé à atteindre notre station de sport d’hiver. Quant aux autres…

Article complet