Commenter

Emmanuel Macron et le monopole du pouvoir

Ce lundi, Emmanuel Macron s’exprime devant le Congrès, la République laissant les dorures de Paris pour celles de Versailles. Dans ce moment solennel, le Président incarne toute la grandeur monarchique de sa fonction. Ses adversaires le dénonceront. C’est oublier qu’il se contente de pousser la logique de la Ve République à son terme : hyper-concentration du pouvoir, docilité du gouvernement, soumission du parlement, domination de la technocratie.…

Article complet