Commenter

Dette de la SNCF : l’occasion de réforme manquée

Par Xavier Fontanet. La reprise par l’État de l’ensemble de la dette de la SNCF a été présentée comme un acte normal, et les syndicats eux-mêmes n’ont probablement même pas réalisé l’énorme charge qui était passée pour leur compte sur le dos de leurs concitoyens : environ 1 700 euros de passif supplémentaire pour chaque foyer fiscal, et 3 500 euros pour ceux qui paient…

Article complet