Commenter

Contre le colonialisme numérique : manifeste pour continuer à lire

« Le livre papier est-il mort ? Non. Si le livre papier risque de devenir commercialement obsolète, cela ne signifie pas qu’il soit obsolète cognitivement. N’en déplaise aux colonialistes numériques, les nouveaux formats n’ont pas ouvert de nouveaux horizons de lecture ; au contraire, cette lecture a été volée ». Philosophe et directeur de recherches au CNRS, Roberto Casatis’interroge sur l’adoption du numérique dans nos pratiques de lecteur, dès l’école, où…

Article complet