Commenter

Benjamin Griveaux devrait parfois se taire !

Rien n’est plus difficile que d’être le porte-parole d’un gouvernement qui ne brille pas par la cohérence et l’efficacité à quelques exceptions près que je ne veux plus citer parce que trop d’encens pourrait leur nuire. J’écris ce billet durant la seconde audition d’Alexandre Benalla – il élude beaucoup mais dément l’Elysée sur un point essentiel : une date de restitution – devant la commission…

Article complet