Commenter

Aux urgences, des milliers de patients passent la nuit sur des brancards

Chaque matin, les médecins du service des urgences de Troyes distribuent une note surréaliste à leurs patients. « Madame, monsieur ; vous venez de passer une nuit sur un brancard au sein du service des urgences. Sachez que nous déplorons cette situation (…). L’hôpital manque de lits. Les médecins étant de moins en moins nombreux, il devient difficile d’assurer l’ensemble des missions . » Il…

Article complet