Commenter

Poètes syriens ou cinéastes irakiens : comment Amman est devenue la capitale des intellectuels arabes en exil

Loin devant l’Europe, ce sont les pays frontaliers de la Syrie – Turquie, Liban et Jordanie – qui constituent les premières terres d’exil des 5,5 millions de Syriens qui ont quitté leur pays depuis la révolution de 2011, sa répression, puis la guerre civile devenue régionale. Des milliers d’entre-eux ont trouvé refuge à Amman, la capitale jordanienne, qui est devenue l’un des principaux centres culturels…

Article complet