Commenter

Les SMS qui mettent à mal la version de Tariq Ramadan: "Désolé pour ma violence. J'ai aimé…"

Les juges d’instruction français ont refusé une troisième demande de mise en liberté de Tariq Ramadan après une expertise informatique à charge pour l’intellectuel musulman, incarcéré depuis sept mois en France pour deux viols qu’il conteste.

Article complet