Commenter

La grogne continue à Hong Kong: "On a un chef imposé par Pékin et qui n’écoute pas la population, la route est encore longue vers la démocratie"

La défaite est cinglante. Après la manifestation la plus violente à Hong Kong depuis la rétrocession en 1997, la cheffe de l’exécutif Carrie Lam a reculé et annoncé samedi la suspension de son projet controversé d’autoriser les extraditions vers la …

Article complet