Commenter

Sous pression, la livre teste ses plus bas historiques

La contraction du PIB britannique au deuxième trimestre a fait chuter la devise britannique, qui a clôturé vendredi au plus bas contre le dollar depuis le milieu des années 1980. La ligne dure adoptée par Boris Johnson face à l’Union européenne pousse certains analystes à envisager l’impensable : la parité entre sterling et dollar.

Article complet