Commenter

Muhammad Yunus : « La concentration des richesses est une bombe à retardement »

Dans un entretien aux « Echos », l’inventeur du micro-crédit, prix Nobel de la Paix 2006, revient sur les pratiques de l’industrie financière, la raison d’être des entreprises, le libra et la démondialisation. Il répond également aux critiques des économistes récemment Nobelisés Esther Duflo et Abhijit Banerjee, sur l’efficacité du micro-crédit. 

Article complet