Commenter

Morgan Stanley dans le viseur de l'AMF pour manipulation de cours sur la dette française

Le collège de l’Autorité des marchés (AMF) reproche à Morgan Stanley d’avoir manipulé le cours de la dette française le 16 juin 2015. Les traders de la banque à Londres auraient gonflé artificiellement le prix des titres pour déboucler une position qui s’avérait perdante. Le collège réclame une sanction record.

Article complet