Commenter

La planète pétrole ébranlée par les attaques contre le premier exportateur mondial

Après les attaques contre des installations saoudiennes, le baril de brent a brièvement connu la plus forte hausse jamais enregistrée et a clôturé en hausse de 14,7 % à New York lundi soir. Les marchés s’inquiètent du recul des capacités de production de Ryad, difficiles à compenser, mais aussi du risque géopolitique accru au Moyen-Orient.

Article complet